Eco/Tech ? France 24 - L?Actualité Internationale 24h/24
Les entrepreneurs africains présents au salon parisien Viva Tech, qui se tient jusqu'au 26 mai, ont apprécié l?engagement financier du président français Emmanuel Macron. Mais ils en soulignent aussi les limites.
Les ravisseurs d'un jeune sud-africain de 13 ans, enlevé dimanche dans la ville de Witbank, réclament une rançon d'un peu plus de 100 000 euros en bitcoins. Il s'agit de la première demande de rançon en cryptomonnaie recensée dans le pays.
Plusieurs géants américains de la tech, dont Microsoft, IBM et Uber, ont annoncé des mesures pour augmenter leur présence en France à l'issue d'une réunion à l'Élysée avec le président Emmanuel Macron.